Serre solaire passive en culture aquaponique

Depuis 2016, nous travaillons à augmenter notre autonomie alimentaire sur le site de l’écovillage. L’un de nos projets en ce sens est notre Serre SPA (solaire passive en culture aquaponique).

L’objectif : Construire une serre, avec le plus faible coût de chauffage possible, qui peut abriter, à longueur d’année, une production aquaponique de laitues en lien avec des bassins piscicoles.

Ce projet est maintenant tout à fait fonctionnel. Toutefois, nous sommes continuellement en recherche afin d’ajuster tous les systèmes et de maximiser l’efficacité.

Quelques dates importantes :
À l’automne 2016, la structure était en place ce qui nous a permis de commencer à prendre les données de variantes des températures. De plus, nos plants bisannuels pour les semences y ont passé l’hiver au chaud. Avec l’arrivée du soleil printanier, nous avons débuté les plantations et le 5 juillet 2017 nos premières truites arc-en-ciel faisaient leur arrivée dans la serre. À la suite de plusieurs ajustements et différentes péripéties, nous avons récolté notre première laitue le 22 octobre 2017 !

Quelques mots sur la construction :
Ce n’est pas une serre ordinaire ! La plus grande problématique avec les serres conventionnelles au Québec est la perte de chaleur. Alors pour nous, notre défi numéro 1 avec cette recherche était de parvenir à diminuer autant que possible les frais de chauffage afin de pouvoir cultiver à longueur d’année à des coûts raisonnables. Pour ce faire, nous nous sommes inspirés de la conception des serres solaire passive de Solution ERA. Comme le code du bâtiment ne nous permettait pas de faire une structure en pneus, nous avons opté pour une base de serre conventionnelle que nous avons orientée franc sud, isolé dans le sol, sur la façade nord ainsi que sur la portion nord des côtés est et ouest. Des barils remplis d’eau et le sol emmagasinent la chaleur et créent une masse thermique qui redistribuera la chaleur tout au long de la saison froide. De plus, une serre de surchauffe fixée au plafond redirige l’excédant de chaleur dans le sol. Déjà cet été nous avons pu constater les résultats de cette masse thermique et nous avons même été obligés de fermer le système de surchauffe due à une trop grande hausse des températures dans les bassins des poissons.

5 systèmes de culture :
Comme vous pouvez le remarquer sur les photos, nous travaillons avec différents types de culture :

  • Les petits plants démarrent leur vie dans les cellules de semis où ils commenceront leur croissance.
  • Les laitues qui poussent directement les racines dans l’eau sont soutenues par des billes d’argiles
  • Des plants de tomates, des radis, des poivrons et des fines herbes poussent dans des bacs sans terre où l’eau circule entre le gravier.
  • D’autres plants poussent en pleine terre devant la façade sud de la serre dans des contenants recyclés. C’est le compost des poissons (issu du 1er filtre qui traite les eaux) qui fournit les engrais dans cette section.
  • Et, il y a les pots de nos plants pour les semences bisannuelles qui passeront encore l’hiver dans la serre !

Visite/atelier :
Bien sûr, il reste plusieurs étapes et éléments à balancer pour trouver notre équilibre, mais nous sommes bien confiants. Nous vous invitons à suivre un atelier/visite afin de mieux comprendre tous les éléments de cette recherche. Visitez cette page pour tous les détails sur cette visite/atelier.

Il est également possible de suivre l’aventure en vidéo sur notre chaîne YouTube.

————————————
— Merci 

Le projet est chapeauté par notre centre de formation le CAP Éco-Communautaire. Merci à la Ferme Bio-Maraîchère, qui nous prête une partie de leur terrain et aux bénévoles qui suivent de près la recherche. Et un très grand merci à Khéops International pour la généreuse commandite qui rend cette recherche possible !

————————————